Le film « Paul Wamo, je demande la parole »

DISTRIBUTION

Textes de Paul Wamo

Dramaturgie Margaux Eskenazi

Sur une idée originale de Marie-Pierre Bousquet

Réalisation Julien Faustino

Production Marie-Pierre Bousquet

 

P_WAMO_01

 

Coup de coeur du Festival International du Film d’Amiens 2018, cliquez ici pour en savoir plus.

Un film autour de l’artiste slameur Paul Wamo, réalisé à partir de captations de concert et de détours entre le Festival Off d’Avignon et la Nouvelle-Calédonie. Le concert SOL et de Haut Parleur Pacifique – SOL est un des fil conducteur du spectacle, il jalonne le film, et c’est le projet que l’artiste porte en ce moment en tournée comme récemment en Guadeloupe, Paris, etc. Plus d’infos ici 

Spectacle SOL filmé au Théâtre de la Chapelle du verbe Incarné avec Paul Wamo (chant), Ulrich Wolters (machines, clavier, saxophone), Christophe Isselée (guitare, voix) et Ian Evans (son).

Concert HPP Haut Parleur pacifique avec  Paul Wamo (lead vocal), Cyrille Limbergère alias « Zinx » (dub maker), Hervé Nicot (v-jay).

SYNOPSYS

Écrivain, slameur, performer solo ou accompagné de musiciens, Paul Wamo situe son art entre écriture, oralité et musique. Sa parole est politique autant que poétique. Ses textes parlent de mémoires, d’identités, de là d’où il vient et du Monde qu’il traverse.

Cette année 2018 est marquante pour la Nouvelle-Calédonie. Les calédoniens se prononcent sur l’avenir institutionnel de leur pays. Dans ce contexte, Paul Wamo donne sa parole au plus grand nombre. Il ne s’agit pas de prendre un parti, mais de partager des interrogations au-delà de cette étape politique.

À travers sa parole, il partage son ressenti, son indéfectible attachement à la Nouvelle-Calédonie , mais aussi le point de vue de celui qui vit maintenant à l’extérieur du territoire.

De détours en concerts, Paul nous guide dans sa relation au public. Sur scène avec la captation de son concert SOL, et celui de Haut-Parleur Pacifique – HPP, mais aussi dans ses nombreuses rencontres. Il nous amène dans son berceau natal, Lifou, à la rencontre de sa famille et de ses amis. De Nouméa à Hienghène, de la ville aux beaux paysages de Nouvelle-Calédonie, de la carte postale au bidonville, il dresse un tableau qui nous met face aux problématiques d’un pays en mouvement.